Français – Femicide Petition

Déclarer le 6 décembre Journée internationale de lutte contre le féminicide

 

Journée des droits de la personne, 10 décembre 2021 : Le féminicide – le meurtre de femmes en raison de leur sexe et/ou de leur genre – se produit tout autour de nous, et les auteurs de ces actes sont généralement en liberté. Rien qu’aujourd’hui, plus de 100 femmes dans le monde seront tuées par un partenaire intime ou un membre de leur famille parce qu’elles sont des femmes (ONUDC).

En mars 2021, Sarah Everard a été violée et assassinée par un officier de police au Royaume-Uni. Le 25 novembre 2021, Marisol Cuadras, 18 ans, a été abattue au Mexique alors qu’elle participait à une manifestation publique pour dénoncer les violences faites aux femmes. Si, trop souvent, les féminicides sont commis en privé, ils sont également commis en public, par des personnes qui ne font pas partie de la famille et par des acteurs étatiques.

Le féminicide se produit également dans le monde du travail et en politique. Certaines femmes courent plus de risque à cause de leur âge, de leur couleur de peau, de leur origine ethnique, de leur caste, de leur identité de genre, de leur statut de migrante et de leur handicap.

Les preuves sont indiscutables, et le problème s’aggrave. La pandémie de COVID-19 a entraîné une montée en flèche de la violence conjugale dans le monde entier, qui est un signe avant-coureur du féminicide. En 2020, une femme ou une fille a été tuée par un membre de sa famille toutes les 11 minutes (UNODC). Le nombre total de féminicides est bien plus élevé si l’on prend en compte les formes indirectes de féminicide telles que les décès maternels dont on dénombre près de 300 000 chaque année, soit plus d’un décès toutes les deux minutes (UNFPA).

Depuis 2019, la Campagne mondiale des 16 jours d’activisme contre la violence basée sur le genre observe le 6 décembre – date anniversaire du massacre de Montréal de 1989, lorsqu’un homme a assassiné 14 femmes parce qu’elles étaient des femmes – comme Journée de commémoration du féminicide.  Pourtant, plus de trois décennies après cet acte horrible, les femmes et les filles continuent d’être la cible d’une violence mortelle, tant en public qu’en privé.

Aujourd’hui, nous vous demandons, ainsi qu’à l’ensemble des communautés, des organisations et des dirigeants du monde entier, de vous joindre à nous pour demander à l’ONU de déclarer le 6 décembre Journée internationale pour mettre fin au féminicide. Les gouvernements sont légalement tenus de mettre fin au féminicide, et beaucoup ont promis de le faire. Pourtant, ils n’y parviennent pas. Grâce à une journée internationale consacrée à mettre fin au féminicide, nous pouvons:

  • SENSIBILISER le public au féminicide au niveau mondial
  • EXIGER que nos gouvernements agissent de toute urgence pour mettre fin à TOUTES les formes de féminicide
  • UNIR nos efforts au-delà des frontières pour établir la solidarité

En signant cette pétition, vous contribuerez à persuader l’ONU et les gouvernements de prendre des mesures décisives pour mettre fin au féminicide et contribuer à sauver la vie des femmes et des filles.

Signez maintenant ! Une signature pour une vie.

Suivez @16DaysCampaign sur Facebook, Instagram et Twitter pour des mises à jour, des activités et des événements de plaidoyer le 6 de chaque mois de janvier à juin 2022.

Visitez notre site web et consultez notre guide de plaidoyer sur le féminicide pour en savoir plus.

 

Pour toute information et demande de presse, contactez :

Nishi Shah
Coordinatrice du programme de la Campagne mondiale des 16 jours
Courriel : 16days@cwgl.rutgers.edu